Le projet éducatif

L’Institution de la Croix Blanche se veut d’abord au service de l’enfant qui lui est confié. C’est un établissement catholique d’enseignement sous tutelle de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus. Le projet éducatif de l’établissement s’inspire donc des principes que Sainte Madeleine-Sophie Barat désirait voir appliquer en son temps :
- un regard d’amour sur l’enfant qui s’adresse au plus profond de l’être en croissance ;
- le désir de voir le jeune se développer harmonieusement (corps, intelligence, volonté libre, cœur…) ;
- le désir de faire leur place aux élèves en difficulté ;
- la volonté de renoncer au recrutement élitiste tout en assurant une formation exigeante et une orientation objective ;
- la recherche d’authenticité dans les relations au sein de la communauté éducative. Dans cet esprit, afin que notre institution soit un lieu de vie, nous désirons :

Contribuer à plus de justice

  • En accueillant tout enfant quelle que soit son origine sociale, culturelle, éthnique ou religieuse et en proposant une grille de scolarité différenciée ;
  • En refusant toute compétition excessive ;
  • En donnant à tous les élèves les meilleures chances de réussir ;
  • En étant attentif aux réalités vécues par chaque enfant, chaque famille ;
  • En veillant à l’expression de tous au sein de ses structures.

Donner les moyens d’une pédagogie active

  • En ayant un regard positif sur chaque élève (préférer encourager ses réussites plutôt que sanctionner ses échecs) ;
  • En connaissant l’élève de manière objective, ce qui suppose du temps passé à l’observation de chacun d’eux ;
  • En ayant le souci de remettre en question sa pédagogie, de la renouveler et de se former ;
  • En visant une éducation globale de l’élève, l’acquisition des savoirs et savoir-faires, l’apprentissage de l’autonomie, du discernement, du goût de l’effort, des responsabilités ;
  • En développant l’esprit d’équipe : écoute, accueil, respect réciproque, travail en commun…

Permettre l’expression et l’éducation de la liberté

  • En ayant le sens de l’autre et le respect de la différence ;
  • En ayant un règlement qui ne soit pas une liste d’interdits, mais des règles de vie en commun ;
  • En favorisant la possibilité, pour les élèves, de faire des choix et de participer à la vie de l’établissement ;
  • En invitant par le témoignage à la connaissance de Jésus-Christ et à l’expression de la Foi.

Ouverture sur la vie

  • En utilisant les moyens techniques dont dispose la société (informatique, audiovisuel, médias…) ;
  • En préparant et en aidant les jeunes à s’adapter au monde d’aujourd’hui et de demain ;
  • En facilitant l’accès des élèves aux informations d’orientation notamment par le bureau de documentation et d’information (BDI) ;
  • En devenant un lieu d’information, de réflexions, d’échanges et d’activités en favorisant les rapports entre établissements, les échanges internationaux et en promouvant une pastorale ouverte sur l’extérieur.

Favoriser les relations

  • Entre jeunes, entre adultes, entre jeunes et adultes ;
  • En ayant des éducateurs : enseignants ou non enseignants qui puissent se rendre disponibles dans le but d’accueillir individuellement les élèves, de participer à une coopération interdisciplinaire, de contribuer à l’animation de l’école toute entière.
  • Tous les adultes de l’établissement doivent se sentir responsables de la vie de l’école vis-à-vis de tous les élèves ;
  • Les parents, premiers responsables de l’éducation de leurs enfants, se doivent d’être actifs en ce qui concerne leurs propres enfants (dialogues, réunions de parents…) et collectivement par des activités associatives ou non, scolaires et extra scolaires.

Donner un sens à la vie

  • En visant non seulement la réussite aux examens mais que puissent se révéler des potentialités physiques, artistiques et manuelles, l’amour de la nature, l’humour sur soi-même, le sens moral et social ;
  • En leur offrant des possibilités concrètes d’engagement (délégués de classe, au conseil d’établissement, surveillance dans les bus, responsabilités de clubs, catéchèse, mouvements…) ;
  • En proposant : une réflexion sur la vie quotidienne, l’étude des différentes religions, la connaissance de l’Évangile, la célébration de la Foi ;
  • En étant un lieu où la rencontre personnelle et communautaire de Jésus-Christ est possible.